La reprogrammation du moteur est de plus en plus pratiquée sur les véhicules pour plusieurs raisons. Dans la pratique, il existe plusieurs types reprogrammations selon le niveau de performance que vous voulez pour votre moteur. Voici un zoom sur la reprogrammation du moteur. 

Qu’est-ce que la reprogrammation du moteur ?

La reprogrammation moteur est une opération qui consiste à modifier les données internes du calculateur moteur. Cette technique de remodelage des performances du moteur appelées soit ECU (engine control unit) ou BSM (boitier de servitude moteur) ou UCM (unité de contrôle moteur). Le calculateur moteur est sous d’une base de données. Ainsi, la reprogrammation va donc revisiter selon les techniques informatiques cette base de données. De ce fait, les techniciens programmateurs se connectent par l’intermédiaire d’un logiciel spécifique au calculateur. Ensuite, ils procèdent  à la modification des courbes de la cartographie du constructeur. 

Les différents types de reprogrammation du moteur d’un véhicule

Les différents types de reprogrammation du moteur sont les suivantes. La reprogrammation par Boitier additionnel et la reprogrammation par injection de cartographie générique. 

Le premier consiste à ajouter des boitiers supplémentaires qui se chargent de la gestion de la distribution électrique. Il convient de noter que ce type de reprogrammation coûte cher. Elle est aussi réalisée par un tuner professionnel.

Le second consiste à injecté le fichier de cartographique dans l’ECU. L’intérêt avec ce type de modification jugée dangereuse est qu’il revient moins cher. Toutefois, il n’existe aucune garantie avec ce type de modification. Il est aussi difficile de savoir si le moteur a subi une telle modification. Il importe donc de savoir que le choix de la modification que vous voulez effectuer dépendant des résultats que vous souhaitiez avoir et de votre budget. Retenez que les grandes modifications ne sont pas acceptées par le constructeur de votre véhicule.